OPPO résiste en Inde malgré l'interdiction des applications, entrant dans le top 5 des ventes du T2 2020

Si vous suivez notre blog, vous aurez certainement remarqué des actualités liées aux problèmes que rencontrent les entreprises chinoises en Inde. En fait, le ministère indien de l'électronique et de l'informatique a interdit de nombreuses applications d'origine chinoise, comme TikTok mais aussi de nombreuses autres applications généralement pré-installées sur les firmwares natifs des smartphones chinois, comme Xiaomi, OPPO, Realme etc. Même certains jeux le sont aussi interdit uniquement pour avoir parmi les financiers des représentants de l'économie chinoise, comme Supercell, connu pour les glorieux Clash Royale et Clash of Clans pour n'en nommer que quelques-uns.

On penserait donc que les fabricants chinois de smartphones connaissent une baisse de leurs ventes en Inde mais en réalité l'analyse menée par Counterpoint révèle que c'est bien le contraire. En effet, dans le Top 5 des ventes de smartphones en Inde concernant la période Q2 2020, 4 fabricants chinois de smartphones dominent les positions, dont Xiaomi se démarque en premier lieu.

OPPO

OPPO résiste en Inde malgré l'interdiction des applications, entrant dans le top 5 des ventes du T2 2020

Et bien que Xiaomi soit parmi les entreprises les plus touchées par l'interdiction des applications, suffisamment pour amener la fermeture de l'application et du site Mi Community, elle gagne 29% de part, menant le classement et détachant le rival historique Samsung de 3 points de pourcentage, s'améliorant même de 1% par rapport à la même période l'an dernier, net des difficultés rencontrées également en raison du Covid-19. Mais aussi les autres marques chinoises gagnent des positions sur le marché indien, parmi lesquelles en troisième position on trouve Vivo, qui enregistre 17% de part en obtenant une croissance de + 5% par rapport à l'année dernière.

Publicité

OPPO

Mais aussi des entreprises comme OPPO et Realme enregistrent positivement leur approbation publique. Même la marque dérivée d'OPPO, ou Realme, enregistre un plus grand consensus, mais cela se justifie bientôt par le fait que le fabricant chinois Realme fait du marché indien le principal dans lequel investir tandis qu'OPPO concentre davantage ses efforts sur le marché chinois, considérant également un potentiel de dépenses des utilisateurs supérieur à celui de l'Inde.

A noter plutôt l'absence dans le classement de Huawei, qui semble même avoir abandonné tous les investissements, les concentrant plutôt sur le marché occidental, ce qui semble donner beaucoup de satisfaction à la marque chinoise.

[Source]

Publicité
TechToday est également sur ➡️ Google Actualités ⭐️ Activez la starlette et suivez-nous!

Mots clés:

Souscrire
notifier
invité
0 commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
TechToday